1) Bien comprendre les dates de consommations

La moitié des français ne connaissent pas la différence entre les deux dates de consommations, ne faites plus l’erreur.

Quand vous avez un produit sous les yeux, cherchez la mention sur l’emballage pour comprendre de quelle date il s’agit (elle n’est pas toujours à côté de la date). Si c’est écrit « à consommer de préférence avant / fin », c’est une DDM, le produit reste consommable après la date.

Jusqu’à quand puis-je consommer mon produit à DDM dépassée ?

Il existe trois façons d’écrire la date, qui permettent de donner une indication sur sa durée de consommation :

Comment vérifier que mon produit est encore bon une fois la DDM dépassée ?

Quand un produit DDM est dépassé, n’ayez plus le réflexe de jeter, faites appel à votre bon sens :

  • Conservez bien votre produit en suivant les indications sur l’emballage afin de préserver toutes ses qualités.
  • Utilisez vos sens :

Observez le produit : pour déterminer si l’emballage est intact, si le produit n’a pas changé de couleurs, s’il n’a pas de moisissures.

Sentez le produit : pour déterminer si l’odeur n’as pas changé

Goûtez le produit : un petit peu, afin que votre palais détermine s’il ne présente pas d’aigreur, de pétillement, s’il n’a pas un goût inhabituel.

Il existe des produits impérissables qui peuvent se stocker indéfiniment, à condition d’être bien conservés : miel, riz, sucre, vinaigre, sauce soja, pâtes…


2) Etat des lieux du gaspillage alimentaire

Réduire le gaspillage alimentaire est un enjeu principal.

Les dates de consommation sont responsables de 20% du gaspillage alimentaire dans les foyers, faute d’être comprises et bien interprétées. C’est un gaspillage hautement évitable si nous pouvons bien appréhender les deux types de dates existantes et le comportement à adopter pour éviter de jeter.


3) Le Pacte Sur Les Dates De Consommation

En janvier 2020, une quarantaine d’acteurs du secteur alimentaire a signé le Le Pacte Sur Les Dates De Consommation initié par Too Good To Go.

L’objectif ? Réduire le gaspillage alimentaire causé par les dates, et rassembler nos forces autour de cette coalition. Nous sommes signataire de ce pacte et nous sommes engagés à réduire le gaspillage alimentaire.

Apprenez-en plus sur le Pacte

4) Nos actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Espaces anti-gaspi

Depuis 2015, Cora a mis en place des espaces de revente « anti gaspi » dans ses magasins.

On y trouve des produits proches de la date de péremption vendus en moyenne 30% moins chers que le même produit en rayon. Bon pour notre porte-monnaie et bon pour la planète, n’hésitez pas à consommer anti-gaspi ! .

Transformation de produits

De nombreuses recettes anti-gaspi permettent de donner une seconde vie aux produits approchant de leur fin de vie ou dont l’aspect serait moins vendeur, quand bien même les qualités gustatives seraient toujours au rendez-vous

N’hésitez pas à consulter notre page internet pour en savoir plus sur nos actions de lutte contre le gaspillage !