Solidaire avec plan

Pour soutenir les actions de Plan :
Faites don de vos points fidélité !


"Tendons la main aux enfants  pour qu'ils puissent la lâcher"

Mission au cameroun

Descriptif de projet
Appui à l’éducation des jeunes filles dans l’arrondissement de Yaoundé II

Durée du projet
30 mois : Avril 2014 – Juillet 2017

Objectif
Contribuer à l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation primaire des enfants, particulièrement des filles, au Cameroun, en vue du respect de leurs droits fondamentaux.

Objectif spécifique
Contribuer à améliorer l’accès, la qualité et la sureté de l’éducation primaires des filles de 6 à 15 ans dans l’arrondissement de Yaoundé II d’ici juin 2017.

Contexte

Près de la moitié des enfants non scolarisés dans le monde vivent en Afrique subsaharienne. Parmi ces enfants, on compte beaucoup plus de filles que de garçons,  seulement 79 filles inscrites dans le secondaire pour 100 garçons.

Au Cameroun, malgré un net progrès de la scolarisation dans le primaire depuis l’an 2000, les opportunités d’accès à l’éducation restent déterminées par le sexe, le lieu de résidence et le milieu social de l’enfant.

On observe un fort taux de déperdition scolaire des jeunes filles dans la zone du projet: 35 % des filles en âge d’être scolarisées ne vont pas à l’école pour des raisons culturelles et d’ordre économique.

Activités prévues

> Sensibilisation communautaire, scolaire et médiatique sur l’importance de l’éducation des jeunes filles
> Amélioration du cadre éducatif via une réhabilitation des sites scolaires et des équipements en fournitures scolaires des écoles
> Organisation de cours de soutien pour les jeunes filles
> Renforcement des associations villageoises d’épargne et de crédit et soutien au lancement d’activités génératrices de revenus pour les femmes en vue d’améliorer leur capacité à financer la scolarisation des filles
> Renforcement des capacités des enseignants et des directeurs, et sensibilisation de ce personnel éducatif sur les questions d’égalité de genre
> Plaidoyer à l'égard des autorités publiques, locales et nationales en vue de l’adoption de politiques éducatives favorisant un accès équitable à une éducation de qualité, avec une attention particulière aux filles

Approche

La question du genre est la thématique prioritaire et transversale de ce projet. Majoritairement en Afrique, les filles, freinées par de nombreuses contraintes culturelles et économiques, accèdent à l’école et y demeurent beaucoup plus difficilement que les garçons. C’est pourquoi ce projet promeut d’abord les droits individuels, socio-culturels, socio-économiques et institutionnels des filles afin qu’elles acquièrent les compétences et les connaissances nécessaires pour bâtir leur avenir.

La mise en œuvre de ce projet suit également une approche du Développement Communautaire Centré sur l’Enfant, qui met la participation des enfants et des bénéficiaires au cœur de sa démarche  et dont l’objectif est de garantir l’appropriation locale des activités menées et de favoriser l’autonomisation des groupes-cibles. Il s’agit d’une approche intégrée, participative et inclusive, fondée sur les droits.